Chiffre du jour du 19 février 2021

28 100 euros. C’est l’indemnité versée en moyenne aux agents obtenant une rupture conventionnelle. Celle-ci a été établie sur la base d’un premier état des lieux effectué par enquête par la direction générale de l’administration et de la fonction publique auprès des ministères en octobre.

Celle-ci montre que, selon les ministères, plusieurs dizaines, voire centaines, de demandes formelles (lettre avec accusé/réception) ont été reçues, allant de 7 demandes pour le ministère des affaires étrangères, 112 pour le ministère de l’intérieur, 166 pour les armées, 395 pour les ministères économiques et financiers ou à 673 pour le ministère de l’éducation nationale. Les ministères ne comptabilisent, en revanche, pas tous le nombre de demandes informelles reçues (demande de renseignements sur le dispositif), le ministère de l’éducation nationale en recense toutefois 584. A ce stade, la dépense atteint 3,3 M€ pour 119 indemnités spécifiques de rupture conventionnelle versées soit un coût moyen d’environ 28 100 €.

En savoir plus en lisant la réponse de l’administration à une question d’un parlementaire

Ce contenu a été publié dans Actualités récentes, Chiffre du jour, Rupture conventionnelle, UGA, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.