Valoriser les postes en SSM, une exigence !

Les postes en SSM offrent des opportunités de mobilité professionnelle intéressantes. Ce sont des postes qui élargissent le champ de compétence des agents et sont souvent associés à des fonctions d’encadrement de petites équipes ou d’enquêteurs. La découverte de nouveaux horizons et le contact avec d’autres professionnels, venant d’autres formations, ayant des statuts différents permettent un enrichissement culturel et organisationnel. Pour la structure d’accueil, l’apport de connaissances statistiques ouvre parfois des perspectives qui, sans les agents de l’Insee, seraient restées inexplorées (typologies, segmentations, cartographie …).

Et cependant les agents déplorent (2/3 d’entre eux selon les résultats de notre questionnaire de mai 2022) que ces postes ne soient pas suffisamment valorisés au cours du parcours professionnel. Les situations peuvent bien évidemment varier selon le SSM et le fait d’être en administration centrale ou en services déconcentrés, mais deux constats demeurent :

  • le retour à l’INSEE ne se fait pas toujours sans difficultés, et ne prend pas forcément en compte les compétences acquises à l’extérieur ;
  • la promotion est un peu un parcours de combattant car comme dit le proverbe, les agents sont « loin des yeux, loin du coeur » vis à vis de nos dirigeants.

Nous considérons que ces postes doivent bénéficier de conditions de valorisation identiques aux postes internes à l’Institut que ce soit en termes de notation, de promotion ou de mobilité.

Ce contenu a été publié dans Actualités récentes, Statutaire, UGA, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.